Dernière journée du WAQ 2015 – Bilan

TROISIÈME JOURNÉE – WAQ 2015

Ma dernière journée commença, tard dans la matinée – après la pause café – par la conférence de Vincent Ramsay-Lemelin.

Comprendre la créativité pour mieux la gérer

 

Vincent Ramsay-Lemelin
Vincent Ramsay-Lemelin

Oui, vu de même, il fait un peu peur, mais je vous jure que cette photo n’a pas été prise dans un sombre commissariat du Bronx. Enfin, je ne crois pas … Toujours est-il qu’il ne lui manquait que la chemise carottée et la tronçonneuse pour être l’anti-thèse du geek ordinaire. ET C’EST QUELQUE CHOSE QUI M’A BEAUCOUP PLU.  @lagrossebarbe #WAQ15

Au cours de la présentation, je m’appuierai sur les expériences passées de vrais clients pour vous dévoiler des astuces à mettre en place dans votre entreprise. Ces découvertes vous permettront de maximiser votre processus de création et même de vous tourner vers de nouveaux modèles créatifs qui, je l’espère, engendreront de nouveaux résultats.

Quelques notes prises en l’écoutant :

  • Une idée peut déjà avoir été faite, ça arrive, c’est « plate »; 😦
  • Sortir de sa zone de confort;
  • Allouer le temps nécessaire pour avoir des idées;
  • Prendre le temps pour développer une idée;
  • Chacun a son propre temps pour avoir des idées;
  • Une bonne idée est une idée qui fait naitre d’autres idées;
  • L’imagination est plus importante que le savoir ( Einstein);
  • Il faut parfois s’accrocher à une idée qu’on aime;
  • Emotion is more important  than knowledge;

Les 4 E : Pour valider une idée

  • Equipe
  • Emotion
  • Engagement
  • Entrepreneur-ship

Le brainstorming en petites équipes et les idées des uns qui passent dans le filtre des autres …

Bien sûr, l’exposé de Vincent fut bien plus riche que cela. Il portait sur la matière fondamentale ( à mon avis ) d’un Design réussi.


Après mon troisième dîner au Café du Monde (…), c’est avec Zineb Ait Bahajji, que j’avais rendez-vous.

zineb

Zineb est une Google-Girl. N’y voyait rien de péjoratif. Bien au contraire. Elle était venu nous parler de …

Créer des sites mobile-friendly

Le mobile est aujourd’hui partie intégrante de toute stratégie de Search marketing. Le nombre de recherches effectuées à partir d’un appareil mobile ne cesse d’augmenter et est même amené à dépasser les recherches faites depuis des ordinateurs fixes et portables en 2015. En d’autres termes : si vous ne pensez pas déjà “mobile”, vous pensez mal.

Il est important de prendre en compte de nombreux paramètres lors du choix d’une solution mobile, tant au niveau des usages que des attentes des internautes, qui peuvent varier en fonction de chaque business.

Durant cette session vous apprendrez comment créer un site mobile-friendly et comment évitez et résoudre les erreurs les plus communes. La présentation couvrira l’ensemble des recommandations Google pour construire des sites adaptés aux mobiles, ainsi que les dernières nouveautés concernant le search mobile.

Pour aller à l’essentiel, Zineb nous a parlé du « label mobile-friendly » de Google. Et dieu sait que nous sommes tous à la recherche des bienfaits de Google. Label qui ne tardera pas à être intégré dans l’algorithme de notre moteur de recherche préféré. Google reconnait ainsi la prévalence des sites vraiment « responsive », ne présentant qu’un « scroll » vertical. Un bel argument à présenter à nos futurs clients dans leurs choix.

Google met à la disposition de ses utilisateurs un outil pour mesurer, estimer, l’optimisation d’un site.

https://www.google.com/webmasters/tools/mobile-friendly/

Merci WordPress, mon Blog passe le test … 🙂


Je finissai ma participation au WAQ 2015 par la conférence de Rémy Savard, sur le sujet suivant :

Devenez le plus heureux des front-end avec Gulp et Grunt

Rémy Savard
Rémy Savard

De nos jours, les projets Web utilisent un nombre grandissant de technologies Front-end afin d’effectuer différentes tâches. Utilisées par des compagnies telle qu’Adobe, Twitter et jQuery, Gulp et Grunt vous permettrons d’automatiser des tâches récurrentes liées au développement Web.

Vous trouverez la présentation complète de la conférence de Rémy Savard en suivant ce LIEN.

Je vais être vraiment honnête. Gulp ou Grunt, je veux bien les aimer, mais il va falloir que je travaille fort avant que l’un ou l’autre soit dans mon assiette tous les jours. J’ai beaucoup de progrès à faire … Si de nombreuses portes s’ouvrent au WAQ, il faut admettre que certaines sont plus difficiles à ouvrir que d’autres.


La cabane à sucre du WAQ15 ! Une sacré belle surprise …


 Le bilan de mon WAQ15

On peut dire que ma capacité à assister à de multiples conférences s’est émoussée au fil des jours. 5 le mercredi, 4 le jeudi et 3 le vendredi. Tout de même 12 au total. C’est nettement moins que ce que j’avais prévu. J’aurais sans doute pu, dû, préparer chaque présentation en allant à la découverte de chacun des intervenants. Et m’appuyant sur un canevas, j’aurais sans doute mieux profiter des interventions des uns et des autres. Même et SURTOUT celles qui se donnaient en anglais. WAQ 2016 je serai prêt !  

Les métiers du Web Design sont tellement diversifiées, et en constante évolution, que je savais aller vers de belles découvertes. Je n’ai pas été déçu.

  1. Brad Frost et l’ Atomic Design;
  2. Emilien Edmond et les logiciels libres,
  3. Frédérick Brault et le Design centré utilisateurs;
  4. Serge Pelletier et connaitre l’humain derrière l’utilisateur;
  5. Tony Aubé et le Motion design;
  6. Marc-André Langlois et la méthode Agile;
  7. Cynthia Savard-Saucier et le Design Hostile;
  8. Karl Boulanger et Tonresto.ca;
  9. Sacha Declomesnil et le e-commerce;
  10. Vincent Ramsay-Lemelin et « Comprendre la créativité »;
  11. Zineb Ait Bahajji et les sites mobile-friendly;
  12. Rémy Savard  et Glup et Grrrr, oups, GLUP et GRUNT.

Il me faut souligner l’excellente organisation de l’événement. Je sais d’expérience quel important suivi exige le défi d’accueillir et gérer 800 personnes sur trois journées. Bravo, bravo et encore bravo ! L’affichage, le signalement, tout fonctionnait à merveille. J’ai relevé seulement deux désagrément « sonore ». Les salles BELL et IXMédia qui n’étaient pas suffisamment isolée des salles voisines.


fabWAQ15    Lorsque j’ai commencé mon cours en Web Design, j’ai rapidement compris que ce qui m’intéressait, c’était effectivement l’aspect visuel d’un site et son contenu. Et au cours de ce WAQ 2015, c’est beaucoup de cela dont’il fut question. Lorsque je parcours les offres d’emploi de la profession (au sens large), je me rends compte à quel point j’ai encore à progresser – une part belle étant toujours faite aux programmeurs, même sous l’appellation Web Designer ou intégrateur -. Il y a dans ces annonces, peu de place pour les diplômés de fraiche date, sans parler du côté atypique de mon profil qui ne me sert pas forcément. Je dois admettre que je me suis senti un peu seul et invisible au sein de cette communauté qui semblait tissée serrée et à laquelle je n’appartiens pas encore …

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :