Restons sucrés avec un cake au chocolat …

Il y a quelques années, j’ai reçu en cadeau pour Noël, toute une collection de petits livres portant tous sur le chocolat … Je vous livre ici une recette que je n’avais pas encore expérimentée. Les quantités proposées le sont pour un seul cake.

Ingrédients: 80 g de cacao, 20 cl de lait, 10 cl de crème, 3 oeufs, 350 g de sucre, 200 g de farine, 1cc de levure chimique.

Délayer le cacao dans le lait et la crème. Blanchir les oeufs entiers avec le sucre. Ajouter la farine, la levure et le mélange au cacao. On obtient un appareil relativement souple. Pas d’inquiétude. Verser la préparation dans un moule beurré et placer pour 45 minutes dans un four préchauffé à 350 F. J’ai du prolonger la cuisson de 30 minutes à 300 F, pour avoir une cuisson parfaite.

 

 

Publicités

Goûtez à cet excellent gâteau aux carottes …

Voilà une recette particulièrement facile à réaliser. Le gâteau est très « rafraîchissant » car très riche en carotte. J’ai remplacé le glaçage traditionnel au philadelphia par une simple glace royale. Mais on peut s’en passer.

Pour un moule de 16’x13′ ( 750 g de carottes râpées, 370 g de poudre de noisette, d’amande ou de noix, 300 g de beurre, 6 oeufs, 300 g de cassonade, 150 g de farine, 2 cuillères à café de levure chimique, 2 cuillères à café de cannelle , 2 pincées de sel – oubliez ça si votre beurre est demi-sel – )

Cuisson 1 heure à 400 F, avec éventuellement une rallonge à 350 F …

Le glaçage : du sucre glace, un trait de citron et un peu de vieux rhum …

J’ai testé pour vous la poutine déjeuner du Cochon Dingue …

Un clin d’oeil à mon amie Annelaure qui m’a servi cette roborative poutine dont je n’ai pas honte de dire qu’elle fit la job, « pis pas à peu près » !

Poutine déjeuner
Servie au bar du Cochon Dingue Lebourgneuf

Je suis le schtroumpf gourmand …

Fréquenter le Pied Bleu est une addiction …
Une délicieuse addiction, dans laquelle j’ai succombé depuis un certain temps déjà! Finir une semaine en passant 4 heures à table avec des amis et reçu comme un ami est une joie rare.
Bien manger est une chose, mais le faire en bonne compagnie, c’est vraiment le top ! Louis et sa gang font vraiment tout pour que leurs clients vivent une belle expérience « Lyonnaise » !
Le Pied Bleu est-il le restaurant le plus Franchouillard de Québec ?

J’ai testé pour vous, Nina Pizza Napolitaine …

J’attendais l’occasion d’aller rendre visite à Lucie, ex collègue du Lapin Sauté et co-maman de Nina Pizza Napolitaine … Soirée de St-Valentin (Mais ma Valentine travaillait ce soir …) et tempête de neige … Deux bonnes raisons pour traîner « solitaire » dans les rues de St-Roch du pont de Dorchester jusqu’à la rue St-Anselme.

L’endroit est moderne, mais chaleureux. Le magnifique four à pizza accueille le client et on voit en passant le travail des pizzaiolas. Travail artisanal de bout en bout. J’ai soupé au bar, en discutant avec barmaid et serveuse, qui en ce tout début de soirée n’étaient pas encore trop occupées.

Ma pizza margarita était réellement délicieuse. Une sauce tomate très douce, une garniture fondante. Une pâte assez exceptionnelle, il faut le reconnaître. Un bon verre de chianti l’accompagnait. Et je n’ai pas résisté au Tiramisu, lui non plus … J’aurais aimé partager ce moment avec mon Papa – natif de la baie de Naples – je suis sûr qu’il aurait apprécié.

Longue vie à Nina Pizza et surtout, à bientôt !

Une belle soirée à L’Impérial avec le Burlestacular 2013 …

Quand cette aventure a commencée, je pouvais me vanter de connaitre (presque) personnellement tous les membres de la troupe !!! Le Burlestacular a grandi. Il a muri. Même s’il s’agit toujours d’une troupe d’amatrices (malgré quelques amateurs je garderai le féminin !) elles ont fait une sacré belle job ! Nous avons passé une très belle soirée et avons hâte de voir le prochain spectacle.

Le Burlestacular déshabille la Québécoise. Quelques photos souvenirs…

J’ai testé pour vous, le Grill-cheese de la 1ère avenue …

A la veille d’halloween, nous avons enfin eu l’occasion de tester les grill-cheese tant vantés par ce minuscule estaminet au coin de la 1ère av et de la 18ème rue. Minuscule est vraiment le mot qui convient pour les 6 places assises ! Un très bon accueil qui a su nous identifier immédiatement comme des « non-initiés » aux fameux grill-cheese ! Et fameux, ils le sont sans nul doute. Toute une variété, régulièrement renouvelée ! Attention les délicats, ici on mange avec les doigts et on boit sa soupe au gobelet. Un grand bravo à cette petite équipe pour un charmant concept. Un seul reproche, pour plus d’efficacité (de rapidité), la plaque de cuisson n’est peut-être pas le meilleur outil …