Ballade sur l’Île d’Orléans …

Profitant d’une journée de congé commune, nous avons décidé de partir redécouvrir une partie de l’Île d’Orléans. Nous y étions déjà venus à plusieurs reprises, mais jamais à cette période de l’année. Pour ceux de mes lecteurs qui ne connaitraient par cet endroit, cliquez sur la carte et vous pourrez vous faire une bonne idée.

map île d'Orléans
Cliquez sur la carte pour en savoir plus …

Nous avons fait le tour de l’Île en commençant par un arrêt à l’espace Félix Leclerc. Un petit film de 20 minutes nous présente le personnage, à travers chansons et rencontres. Un petit musée, à l’étage, réunit nombres de ses objets familiers.

C’est un artiste que j’aime beaucoup et dont les textes n’ont pas pris une ride, à mes yeux !

En contrebas, une sculpture a attiré notre regard, et nous avons emprunté une bonne heure durant, le chemin du flâneur qui mène au bas de l’île, jusqu’au-dessus du fleuve.

Après cette marche « apéritive », nous avons fait étape quelques centaines de mètres plus loin chez Monna et filles le royaume du cassis. Nous avons craqué pour la liqueur de cassis (indispensable pour nos kirs ou pour la suze…), pour la vinaigrette au cassis et pour la gelée de cassis.

Après quoi, et avant de faire notre pause dîner, nous avons fait un nouvel arrêt à la cidrerie Steinbach. Mais si nous fûmes extrêmement bien accueilli, je fus déçu de ne trouver que du cidre de glace et mille autres dérivés. Nous n’avons acheté là qu’un vinaigre de cidre ail et thym qui est à tomber.

Enfin le temps du repas. Et c’est à Sainte Famille, au pub Le Mitan que nous nous sommes arrêtés. Une grande terrasse, pas mal de monde, une seule serveuse, mais elle n’était pas en talons aiguilles et le service a été rapide et de qualité. Rien d’extraordinaire sur la carte et dans les assiettes, mais une cuisine tout à fait honnête. Nous avons apprécié.

 

J’ai carrément « capoté » pour le cidre qui nous a été servi ! Dire que le producteur Bilodeau se trouvait en face de la cidrerie que nous avions visitée. Promis, la semaine prochaine j’y retourne pour en ramener deux caisses.

Après notre repas, nous avons fait encore trois étapes gourmandes. La première à la fromagerie de l’Île d’Orléans. Encore sur la commune de Sainte Famillle. Et les deux suivantes à Saint François, la confiserie de la vieille école et la chocolaterie de l’Île d’Orléans. Cette dernière est une succursale de la chocolaterie de Sainte Pétronille.

Nous avons achevé notre tour de l’Île en passant par Sainte Pétronille, mais le temps nous a manqué … La semaine prochaine nous nous attarderons un peu plus sur les communes de Saint Jean et Saint Laurent situées au sud de l’Île. Affaire à suivre …

Notre butin !

Je me régale d'avance
Je me régale d’avance
Publicités

9 commentaires sur “Ballade sur l’Île d’Orléans …

  1. Ping : Retour sur l’Île d’Orléans … | Un Valdôtain à Québec

  2. En terme de cidres (et aussi vinaigre ou autres bricoles a manger et pour accompagner) il y a la cidrerie Pedneault près du Lapin sauté. Évidemment très fréquentée eneriode touristique, mais agréable en terme d’espace et de choix, je trouve.
    Cela dit, ne buvant pas, je ne peux pas juger les produits de la pomme.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :