Le coing, un fruit méconnu …

Lorsque j’ai vu à l’étal de mon épicier des coings « du Chili », je pensais déjà à la bonne compote que j’allai manger. A la caisse, le commis m’a dit qu’il se demandait ce que je pouvais en faire, parce qu’il y avait goûté, comme s’il s’agissait d’une pomme ! Je comprends sa surprise …

Un petit conseil, après les avoir épluchés, évitez absolument le coeur du fruit – qui reste dur comme du bois,même après cuisson – . Le goût du coing est assez particulier et un ajout de pommes peut l’adoucir. C’est ce que j’ai fait, en ajoutant du sirop d’érable à ma cuisson.

Un autre grand classique du coing, c’est la pâte de fruit qu’on peut en faire.    Mais c’est une autre histoire.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :