Le coing, un fruit méconnu …

Lorsque j’ai vu à l’étal de mon épicier des coings « du Chili », je pensais déjà à la bonne compote que j’allai manger. A la caisse, le commis m’a dit qu’il se demandait ce que je pouvais en faire, parce qu’il y avait goûté, comme s’il s’agissait d’une pomme ! Je comprends sa surprise …

Un petit conseil, après les avoir épluchés, évitez absolument le coeur du fruit – qui reste dur comme du bois,même après cuisson – . Le goût du coing est assez particulier et un ajout de pommes peut l’adoucir. C’est ce que j’ai fait, en ajoutant du sirop d’érable à ma cuisson.

Un autre grand classique du coing, c’est la pâte de fruit qu’on peut en faire.    Mais c’est une autre histoire.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :