Souper en solitaire au Poisson d’avril …

Ce soir, après avoir déposé Sophie devant « La Crémaillère », je suis allé souper au « Poisson D’avril » afin de reprendre contact avec Christian Bernier. En effet, j’envisage de quitter mon poste au Café du Monde pour un emploi saisonnier d’été. Il me semblait naturel de d’abord offrir mes services à un restaurant où j’avais déjà travaillé. ( Café Riviera été 2009 ) …

Affaire à suivre …

En ce qui concerne le repas ! J’ai bien sûr été fort bien accueilli par Rémy, gérant du restaurant, mais par malchance, c’est une serveuse qui faisait son premier chiffre qui s’est occupé de moi. Un petit air emprunté, par sûr d’elle – on la comprend – et qui, au moment de répondre à ma question  » Quel est le poisson du jour ?  » cherche nerveusement un morceau de papier dans sa poche pour me répondre  » C’est du saumon à la fraise  » – J’ai sûrement mal compris – mais j’ai opté quand même pour le duo des îles, précédé de la fameuse soupe de poisson d’Herminia, la chef exécutive du Poisson d’Avril. Ma gentille serveuse est revenue quelques instants plus tard pour m’indiquer qu’il s’agissait d’aiglefin.

Mes commentaires:

La soupe était aussi bonne que je l’espérais, mais aurait méritée d’arriver très chaude, accompagnée d’une rouille que j’aurai préférée plus relevée et d’un petit peu – trop peu – de fromage – un peu sec à mon goût.

J’ai apprécié la corbeille de pain qui m’a été amenée sans que je la réclame …

Pour le plat principal – poisson du jour et scampis – l’assiette est assez mal montée ( voir la photo ) riz mal moulé, disposition des légumes, persil en pluie … L’assiette a manifestement attendu sur le passe, car seul le poisson était vraiment assez chaud. Il était d’ailleurs un peu trop cuit à mon avis et trop salé. Je crois aussi que le morceau de poisson choisi était l’extrémité du filet – Chose à éviter -, trop fin pour être cuit de façon régulière. Mes conseils à mes jeunes collègues, utilisez des assiettes très chaudes, ne dressez pas vos assiettes trop à l’avance, réfléchissez vos assiettes, utilisez des darnes ou des pavés de poissons au bon gabarit … Mais c’était tout de même bon, j’ai tout mangé !!!

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

Goûter rue De Bernières …

Cet après-midi, après avoir failli ne pas nous voir, nous avons finalement découvert pour la première fois, l’antre colocatif de notre ami Manu. Un immense condo au rez-de-chaussée d’une très belle maison, face aux plaines d’abraham … Site mythique, s’il en est, de la cité de Québec!

Brunch au William 1er de Beauport

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Aujourd’hui c’était l’anniversaire, pardon la fête, de Valérie, la meilleure amie, pardon, la chum de fille, de Sophie.

Nous nous sommes donc retrouvés au restaurant William 1er de Beauport – ville natale de Valérie – pour un brunch.

Maison ancestrale, dont chaque mètre carré, pardon pied carré, a été mis à profit pour installer des tables; accueil gentil mais pas rapide rapide, service provincial, c’est à dire pas excessivement professionnel – mais après tout Beauport c’est presque la Côte Nord – et assiettes débordantes d’imagination !  55 choix de déjeuner annoncés … Bref, un endroit où le plaisir aura surtout été autour de la table – merci Valérie et Eric – que dans l’assiette.

Mais si l’endroit ne désemplit pas, c’est qu’après tout, nous devons être trop exigeant ! Maudits Français.

Tempête du 24 et 25 février … Le 25 au matin.

15 cm de neige très lourde, gorgée d’eau couvrait les rues de Québec ce matin. Pas un poil de vent et une température clémente. La neige ne va pas rester longtemps.

Tempête du 24 et 25 février

Après quelques jours d’accalmie, qui nous auraient presque fait croire à un printemps précoce, la neige est de retour. Et d’après la météo, on devrait en recevoir une belle bordée ! Ci-joint une photo prise à 21h … Nous verrons demain matin ce qu’il en sera, quand j’enfourcherai mon bicycle !

1re rue sous la neige

Souper aux 3 Garçons avec Rémy et Marie

Aujourd’hui, c’était la dernière soirée de Marie à Québec. Elle repart demain soir pour la Bretagne.
Après avoir déposé Sophie à son travail, au pied de l’édifice Price, nous avons passé la première partie de la soirée ensemble, aux 3 Garçons …

Un accueil sympathique, une carte simple, une ambiance musicale qui ne nuit pas à la conversation …

Bon, concernant notre repas, j’ai beaucoup aimé mon hamburger « zurich », les frites pas du tout – trop brunes, pas assez chaudes – et ma crème brûlée était trop petite et trop cuite !                               Sûr, qu’en comparant avec le modèle Café du Monde, difficile d’assurer !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Young Marie

Notre chère Young Marie est de retour au pays pour valider son visa de résidence permanente   au Québec … Deux semaines qui vont passer bien vite !                                                                                                                            A l’occasion de la dernière journée du carnaval, nous sommes allés souper au Sirocco, sur  René Lévesque.

Nous avons pris cette photo en pensant à Marion et Romain, qui sont actuellement, bien loin, au pays des kangourous !

Concernant notre repas – entrecôtes pour les uns et jarrets d’agneau pour les autres – rien à dire, c’était plutôt correct. Les assiettes auraient gagnées à être plus généreuse en garniture.

Par contre, le tartare de saumon et pétoncle que se sont partagé les filles, avait une drôle d’allure.

Ce diaporama nécessite JavaScript.